Blog

On voyage seule dans Le Bonbon Travel

Petite interview dans le Bonbon travel sur le voyage en solo :

https://travel.lebonbon.fr/tendances/et-si-je-voyageais-solo-la-nouvelle-tendance-travel/

Publicités

Comment voyager seule dans les Inrocks

Un article sur le tourisme au féminin à découvrir dans les Inrocks

https://www.lesinrocks.com/2018/06/08/style/le-tourisme-feministe-en-plein-essor-111092217/

Reese Witherspoon dans Wild (2014), photo Anne Marie Fox © 2014 Twentieth Century Fox

 

Les plantes voyageuses sur France 3 Lorraine

A revoir en replay, dans le JT 19/20 du 13 juin, L’aventure extraordinaire des plantes voyageuses :

Avec quelques exemples de plantes au jardin botanique :

  • Il était une fois dans l’Ouest l’arbre le plus haut du monde (le Sequoia sempervirens)
  • Enquête sur une plante qui venait du froid (la rhubarbe)
  • L’aventure james-bondesque d’une plante volée aux Chinois par un espion britannique…

Conférences sur les plantes voyageuses au jardin botanique de Metz

150 ans JB Metz

Le jardin botanique de Metz propose une belle programmation les 2 et 3 juin, sur le thème des plantes voyageuses, avec de nombreuses animations et un cycle de conférences.

Je ferai une petite conférence le samedi matin autour de L’aventure extraordinaire des plantes voyageuses, et parlerai de la pivoine de Rock ou du kiwi. Retrouvez tout le programme sur le site :

https://metz.fr/agenda/fiche-22069.php

 

 

La pointe Saint-Laurent à Madère

le monde de katia

Une belle petite randonnée à faire à Madère (quand il ne pleut pas des cordes…) est la pointe de São Lourenço. Pointe Saint-Laurent pour les francophones. Après une semaine sous l’eau (c’était fin février-début mars, une des pires semaines depuis 25 ans niveau météo), nous profitons d’une éclaircie pour une superbe balade dans ce coin situé à l’extrémité est de l’île. La rando est raccourcie quand il recommence à pleuvoir. Avec le vent violent et comme ce n’est pas vraiment des petites gouttes… , nous nous retrouvons congelées, trempées et risquons de nous envoler.  Faire demi-tour est la plus sage décision…

Matthiola maderensis

Le paysage est complètement différent du reste de l‘île. Pas un arbre. On se croirait au début un peu en Bretagne… ou en Irlande, avant d’être dans un environnement volcanique presque désertique.

Les rochers noirs et ocres sont impressionnants.

View original post